Printemps de la Poésie

Les Bains vous proposent 7 lectures de poésie, suivies d'un apéritif,  dans le cadre du Printemps de la poésie. Programme...

Printemps de la poésie.

Jeudi 16 mars : Gilles Decorvet.

Gilles Decorvet est né en 1962 à Genève. Il exerce en parallèle plusieurs activités: conteur, traducteur littéraire (du grec au français) et enseignant de linguistique française à l'Université de Genève. Il présente régulièrement des spectacles, en Suisse et en France, racontant des histoires qu'il a généralement adaptées lui-même à partir du grec. En tant que traducteur, il a contribué à faire connaître en français des auteurs grecs de premier plan comme Georges Vizyinos, Nicos Panayotopoulos, Takis Théodoropoulos et Eugène Trivizas. Il a également traduit et adapté pour le théâtre le roman Alexis Zorba de Nikos Kazantzaki.

 

 

Vendredi 17 mars: Patrice Duret.

Né à Genève en 1965, Patrice Duret partage ses activités entre l'écriture, l'édition et le métier de bibliothécaire. Il a fondé en 2004 les éditions de poésie Le Miel de l'Ours. Patrice Duret a reçu le Prix Édouard Rod 2006 et le Prix Pittard de l'Andelyn-Découverte 2005 pour Le Chevreuil.

www.mieldelours.ch

 

www.gillesdecorvet.com

 

Samedi 18 mars : Marina Salzmann.

Marina Salzmann est née à Vevey. Elle a grandi dans le canton de Vaud, à Nyon, puis au Tessin. Après avoir voyagé sur terre et en mer et travaillé dans divers métiers, elle s'est installé à Genève, où elle a fait des études de lettres. Elle pratique l’écriture (fiction, autofiction, poésie contemporaine) et collabore avec des musicien-ne-s, artistes, poètes sonores. En 2008, elle cofonde la revue coaltar. Son recueil de nouvelles Entre deux et le premier livre qu'elle publie. En 2013, il lui vaut le prix Terra Nova.

 

 

Dimanche 19 mars : Philippe Constantin, accompagné à la batterie par Thierry Paley.

Né en 1964 à Genève, d’origines bulgares, espagnoles, grecques et anglaises.

Se plaît à flâner dans la vie des gens pour les raconter ou les réinventer, pour mettre en mots ou en images ces rencontres, toujours poétiques.

Il tisse des liens dans le récit avec sa propre vie, pour se remettre en question à son tour et s’inventer de nouvelles biographies.

 

www.philippeconstantin.org

 

Jeudi 23 mars : Fanny Briand.

Née à l’automne 1980, c’est dans les grands espaces de la campagne genevoise que Fanny pose ses premiers regards. Plus tard, elle tâtera d’abord l’art en général, à l’ESBA, avant de se former à l’architecture du paysage. C’est dans un bureau d’architectes qu’elle aiguise sa sensibilité au monde ; grande échelle, petite échelle, espace public ou privé, rural ou urbain, elle aborde le paysage sous différentes coutures. Depuis quelques années, elle est revenue à ce qui ne l’avait, en fait, jamais vraiment quittée ; le dessin et l’écriture. Elle partage actuellement son temps entre sa charge d’enseignement à l’Hepia et des projets artistiques, personnels ou collaboratifs.

 

 

Vendredi 24 mars : Fabienne Radi.

Est née dans le pays qui a inventé le botte-cul et la cuillère en bois (Fribourg). A navigué entre géographie, géologie, bibliothéconomie, communication et arts plastiques. Fabrique des textes, des conférences, des objets, souvent en relation avec la géologie, Roland Barthes et le cinéma, mais pas seulement. A dirigé avec Carla Demierre et Izet Sheshivari, de 2004 à 2010, la revue « Tissu » mélangeant arts plastiques, écriture et autres territoires. Enseigne à la Haute Ecole d'art et de design (Head-Genève) depuis 2008 et au Collège des Humanités de l'EPFL (Lausanne) depuis 2010. Vit à Genève, va souvent en Gruyère et se rend régulièrement à Porrentruy.

 

www.fabienneradi.ch/

 

Samedi 25 mars : Jean-Luc Fornelli.

Jean-Luc Fornelli alias Gossip est né en 1964. Il vit à Fournex. Après des études en économie il est chanteur-compositeur, comédien, comique, écrivain et journaliste de profession. Humoriste, il a participé à l’émission de la Radio Suisse romande, La soupe est pleine.